Pré-requis

Les pré-requis à chaque étape du cycle de formation de Maître-Nageur Sauveteur sont les suivants :

ÉTAPE 1 : PSE1 Formation spécifique – Risques Prévention Santé Environnement

  • Être âgé de 18 ans minimum
  • Aucun niveau spécifique
  • Certificat médical justifiant de l’aptitude du stagiaire (certificat médical de moins de 3 mois
  • Bonne condition physique

ÉTAPE 2 : Formation à la préparation du Brevet National de Sécurité et de Sauvetage (BNSSA)

  • Bonne condition physique
  • Être titulaire du PSE 1 en cours de validité
  • Avoir un bon niveau en natation
  • Certificat médical justifiant de l’aptitude du stagiaire (certificat médical de moins de 3 mois)

ÉTAPE 3 : Formation à la Préparation du Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation et du Sport – Spécialité Activités Aquatiques et de la Natation (BPJEPS AAN)

  • Être âgé de 18 ans minimum
  • Être titulaire du PSE1 et PSE2 « Premiers Secours en Équipe niveau 1 et 2 » (à jour de recyclage)
  • Être titulaire du BNSSA « Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique » (à jour de recyclage)
  • Satisfaire aux tests de sélection BPJEPS AAN
  • Un entretien qui a pour but de valider le projet de formation et d’évaluer la capacité du candidat à soutenir l’ensemble de la formation
  • Nager un 100m 4 nages en moins d’1 minute 50 de la certification
  • Être titulaire des TEP (Text d’Exigence Préalable) : 800 mètres nage libre en moins de 16 minutes
  • Être médicalement reconnu apte (certificat médical de moins de 3 mois).

Objectifs de la formation

Cette formation vise à faire acquérir les compétences nécessaires pour obtenir le BP JEPS et exercer le métier d’Éducateur Sportif option Activités Aquatiques et de la Natation, permettant d’encadrer et d’initier à la pratique de ces activités physiques, dans la limite des cadres réglementaires.

Descriptif du métier

Cette formation vise à préparer le diplôme d’État du Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation et du Sport (niveau IV-niveau BAC) en spécialité « Éducateur Sportif » mention « Activités Aquatiques et de la Natation (AAN) ».

Le cycle Maître-Nageur Sauveteur prépare au métier de maître-nageur sauveteur. À ce titre, il encadre, en garantissant tout type de public dans tous les lieux (milieu naturel ou artificiel) au sein desquels il met en place un projet.

Il encadre des activités de découverte, d’animation et d’éducation : natation scolaire, natation sportive, activités de natation liées à la personne (éveil aquatique des très jeunes enfants, activités santé et bien-être, activités pour les séniors), les différentes activités « aqua » (aquagym, aqua fitness, aqua bike..).

Cible

Les candidats devront répondre prioritairement aux conditions suivantes :

  • Être inscrits ou pas à Pôle emploi
  • Être inscrits ou pas en Missions Locales
  • En fin de parcours en École de la deuxième
  • Être en fin de parcours LAREL
  • Être en fin de parcours RSMA
  • Être issu de l’aide sociale à l’enfance (ASE)
  • Être en situation de handicap bénéficiaire de l’obligation d’emploi
  • Être bénéficiaire du RSA

Ne relevant pas de ce dispositif, les jeunes en situation d’illettrisme, ayant des problèmes psychiatriques, dépendances lourdes, etc…). Ils doivent être accompagnées vers les structures ou les dispositifs adaptés.

Compétences

ÉTAPE 1

Connaissances et compétences nécessaires à un secouriste

  • Le secouriste, la chaîne de secours, la sécurité, l’alerte, l’obstruction brutale des voies aériennes, les hémorragies externes, l’inconscience, l’arrêt cardiaque, la défibrillation automatisée externe, les détresses vitales, les malaises et la maladie, les accidents de la peau, les traumatismes des os et des articulations, la noyade, la surveillance et l’aide au déplacement, synthèse.

Perfectionnement natation

  • Connaissance et amélioration des techniques de nage ;
  • Amélioration de la performance ;
  • Hydrodynamisme ;
  • Battement des jambes, flottabilité, résistance, …

La santé et les actes de consommation

  • Les rythmes biologiques et le sommeil ;
  • L’importance de l’alimentation ;
  • L’activité physique et ses bienfaits ;
  • Les conduites addictives ;
  • Gestion du budget ;
  • Les risques de crédit ;
  • Les assurances ;
  • L’information et la protection du consommateur ;
  • La sécurité sanitaire du consommateur.

Formation à la citoyenneté

  • Les institutions et la vie publique : connaître et comprendre le fonctionnement des institutions (les institutions européennes, collectivités, administrations, EPCI, Chambre consulaire,…)
  • Les finances et les actions publiques ;
  • Le citoyen dans la cité : rôle du citoyen, les enjeux de la vie citoyenne, civilité, civisme, solidarité ;
  • Le service public : les obligations de service public, les principes, animer et participer au service public.

Connaissance du patrimoine et de l’histoire de la Martinique

  • Connaissance du patrimoine et de l’histoire de la Martinique ;
  • Visites de plan d’eau (piscine, mer, rivière) ;
  • Potentialité touristique du territoire de la Martinique (Objets touristiques et espaces touristiques) ;
  • Les écosystèmes marins ;
  • Écologie et fonctionnement des écosystèmes côtiers.

PSE1

  • Prévenir les risques ;
  • Mettre en oeuvre une conduite à tenir, appropriée face à une situation d’accident et / ou à une détresse physique, avec ou sans matériel de premiers secours, seul ou au sein d’une équipe appelée à participer aux secours organisés, sous le contrôle des autorités publiques ;
  • Assurer sa propre sécurité et celle des autres ;
  • Réaliser un bilan et assurer sa transmission aux services appropriés.

ÉTAPE 2

PSE2

  • Prendre en charge une personne victime d’une atteinte circonstancielle ;
  • Assurer la sécurité au sein d’une équipe ;
  • Coordonner les actions de secours conduite au sein d’une équipe ;
  • Dresser un bilan de la situation et dialoguer avec les équipes médicales qui prendront le relais.

BNSSA

  • Situer son rôle et sa mission, Mettre en oeuvre les matériels susceptibles d’être utilisés, respecter le cadre légal de sa mission, situer le rôle des différents acteurs du secours dans le domaine du sauvetage en milieu aquatique, évaluer les risques spécifiques au milieu aquatique, identifier les différents risques liés aux pratiques et adopter les attitudes de surveillance adaptées, identifier les conduites accidentogènes et mener les actions de préventions adaptées, adopter une conduite appropriée à tenir en présence d’une personne en situation de difficulté ou de détresse dans sa zone de surveillance, en ou hors milieu aquatique, connaître les règles du vent sur mer et en rivière, prévenir des noyades, connaître et maîtriser le POSS ( Plan d’Organisation de la Surveillance et des Secours), prise en main de la victime en attendant l’arrivée des secours publics.

Module accompagnement vers l’emploi

  • Techniques de recherche d’emploi adaptées au stagiaire ;
  • Savoir-être en entreprise : Comprendre les attentes des entreprises en matière de savoir-être professionnels lors de la phase de recrutement et en emploi (savoir-être et savoir-vivre avec les autres) ; Identifier les savoir-être au travail au regard de son projet professionnel, du métier, du secteur visé.

Module langue des signes

  • Découvrir la langue des signes et l’approche de la culture sourde ;
  • Comprendre le fonctionnement de la langue des signes française ;
  • Comprendre des phrases simples et apprendre à signer dans un contexte professionnel.

ÉTAPE 3

BPJEPS AAN

UC 1 – Encadrer tout public dans tout lieu et toute structure

  • Communiquer dans les situations de la vie professionnelle ;
  • Prendre en compte les caractéristiques des publics dans leur environnement dans une démarche d’éducation à la citoyenneté ;
  • Contribuer au fonctionnement d’une structure.

UC 2 – Mettre en oeuvre un projet d’animation s’inscrivant dans le projet de la structure

  • Concevoir un projet d’animation ;
  • Conduire un projet d’animation ;
  • Évaluer un projet d’animation.

UC 3 – Concevoir une séance, un cycle d’animation ou d’apprentissage dans le champ de la mention des activités aquatiques et de la natation

  • Concevoir la séance, le cycle d’animation ou d’apprentissage ;
  • Conduire la séance, le cycle d’animation ou d’apprentissage ;
  • Évaluer la séance, le cycle d’animation ou d’apprentissage.

UC 4 – Mobiliser les techniques des activités aquatiques et de la natation pour mettre en oeuvre une séance, un cycle d’animation ou d’apprentissage 

  • Conduire une séance ou un cycle en utilisant les techniques des activités aquatiques et de la natation ;
  • Maîtriser et faire appliquer les règlements des activités aquatiques et de la natation ;
  • Garantir la sécurité dans tous les lieux de baignade et de pratiques des activités aquatiques et de la natation.

Permis côtier

Formation théorique

  • Balisage des côtes, des plages, et les pictogrammes ;
  • Initiation au système de balisage ;
  • Règles de barre et de route ;
  • Les signaux ;
  • Les feux et marques de navire ;
  • Règles de navigation et de sécurité ;
  • Notions d’autonomie en matière de carburant ;
  • Protection de l’environnement, faune et flore ;
  • La météorologie ;
  • Initiation à la lecture de la carte marine ;
  • Règles d’utilisation des écluses gardées ou automatiques ;
  • Droit d’utilisation de la radio VHF bateau.

Formation pratique

  • La sécurité du plaisancier ;
  • Les incontournables du plaisancier ;
  • Les responsabilités du plaisancier ;
  • La conduite du bateau ;
  • Les manoeuvres du bateau.

Module accompagnement vers l’emploi

  • Savoir-être en entreprise (suite) : identifier ses compétences et plus particulièrement ses savoirs-être professionnels, les valoriser, les transformer en atouts; Adopter le bon comportement professionnel en entreprise, développer les savoirs-être manquants  et les adopter ; Intégrer les règles de la vie en entreprise ; S’intégrer dans une équipe.
  • Sensibilisation à la création d’entreprise.

Module langue des signes

Perfectionnement à l’apprentissage de la langue pour entrer en communication avec les publics sourds et malentendants

  • Entretenir une communication avec une personne sourde et malentendante ;
  • Maîtriser le vocabulaire spécifique à l’univers des activités aquatiques et de la natation ;
  • Signer dans un contexte professionnel.

Méthodes et Moyens Pédagogiques

  • Méthode expositive
  • Méthode interrogative
  • Méthode affirmative
  • Méthode démonstrative
  • Méthode applicative
  • Alternance tutoré

Modalités d'évaluation

BPJEPS AAN

ÉPREUVES CERTIFICATIVES DES UNITÉS CAPITALISABLES

  • Les unités capitalisables (UC) constitutives de la mention « activités aquatiques et de la natation » du brevet professionnel, de la jeunesse, de l’éducation et du sport ( BPJEPS) spécialité « éducateur sportif » sont attribuées selon le référentiel de certification figurant en annexe II et dont l’acquisition est contrôlée par les deux situations d’évaluation certificatives suivantes :

Situation d’évaluation certificative des unités capitalisables transversales UC1 et UC2

  • Le (la) candidat (e) transmet dans les conditions fixées par le directeur régional de la jeunesse, des sports de la cohésion sociale (DRJSCS) ou par le directeur de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DJSCS) un document écrit personnel explicitant la conception, la mise en place et la réalisation d’un projet d’animation dans la structure d’alternance pédagogique proposant des activités aquatiques et de natation.

    Ce document constitue le support d’un entretien d’une durée de 40 minutes au maximum dont une présentation orale par le (la) candidat (e) d’une durée de 20 minutes au maximum permettant de vérifier l’acquisition des compétences.

    Cette situation d’évaluation certificative permet l’évaluation distincte des unités capitalisables transversales UC1 et UC2.

Situations d’évaluations certificatives des unités capitalisables UC3 et UC4 :

  • Épreuve certificative de l’UC3 :

    Le (la) candidat (e) conduit en sécurité une séance d’apprentissage de la natation en milieu scolaire ou dans un milieu qui permet de s’inscrire dans le cadre d’un projet pédagogique d’apprentissage de la natation.

    La séance est suivie d’un entretien portant sur la conception, la conduite et l’évaluation de la séance.

    Le (la) candidat (e) remet aux évaluateurs avant le début de la séance, un document exposant le cycle d’apprentissage et sa séance.

    Durée de la séance : 40 minutes maximum dont 30 minutes maximum dans l’eau.

    Durée de l’entretien : 30 minutes maximum.

  • Épreuve certificative de l’UC4 :

    1° – Démonstration d’aisance aquatique 

    Le (la) candidat (e) démontre son aisance technique en réalisant les deux tests suivants :

    • Test technique A : un 100 mètres dans les 4 nages enchaînées (papillon avec ondulation, dos crawlé, brasse et crawl). Il réalise l’épreuve, départ plongé, en 1 minute et 50 secondes maximum.
    • Test technique : un 400 mètres nage libre en moins de 7 minutes

    2° – Mise en situation professionnelle

    Le (la) candidat (e) conduit en sécurité, une séance d’activités aquatiques en forme, santé et bien-être sur une durée effective  dans l’eau comprise entre 20 minutes minimum et 30 minutes maximum, pour 10 pratiquants minimum. La séance est suivie d’un entretien de 20 minutes maximum portant sur les activités de forme, santé et bien-être et permettant au candidat d’expliciter ses choix, pédagogiques, techniques, organisationnels et sécuritaires.

    3° – Un écrit portant sur les règles d’hygiène et de sécurité ainsi que sur la règlementation des activités aquatiques et de la natation composée de : 

    a) QCM

    Un questionnaire à choix multiple (QCM) organisé pendant 30 minutes maximum comportant 30 questions dont 2 questions a minima par item. Les questions posées doivent permettre d’appréhender les connaissances du candidat dans les domaines règlementaires et pratiques, faisant l’objet de diverses règlementations édictées par plusieurs départements ministériels.

    Ces domaines sont liés à :

    • La surveillance et l’encadrement des différentes activités, des différents publics ;
    • La surveillance des différents milieux d’intervention ;
    • le POSS ;
    • Le règlement intérieur ;
    • L’hygiène ;
    • La sécurité ;
    • L’accueil des différents publics ;
    • L’accueil sur différents lieux de pratique.

    b) Question ouverte

    Une question ouverte d’une durée de 30 minutes maximum portant sur la règlementation des activités aquatiques et de la natation, ou sur les règles d’hygiène de l’eau et de l’air, ou sur les règles de sécurité.

Organisation et Durée

  • Session : 2023 – 2024
  • Dates : à venir
  • Test de sélection : à venir
  • Durée : 1675 heures soit 1195 heures en centre et 480 heures en entreprise
  • Horaires : 8h30 – 12h30 et 13h30 – 16h30
  • Réunion d’information : à venir – Piscine Jean Bally au Carbet
  • Nombre de participants : 12
  • Délai d’accès : 3 mois

Matériel à prévoir

Vous devez vous munir de votre petit matériel pour vos prises de notes personnelles (bonnet de bain, maillot/short de bain, cahier ou bloc-notes, classeur, stylos, crayons, gomme, règle..).

Période en entreprise

Une période d’immersion en entreprise devra être réalisée durant la formation. Elle a pour objectif de faire découvrir les métiers en lien avec les activités aquatiques et de la natation. Dans ce cadre, l’entreprise est un lieu de formation. L’entreprise, et plus particulièrement le tuteur ou le maître d’apprentissage, vont donc faire acquérir des savoirs, des savoirs-faire et des savoir-être.

Recrutement sur dossier

Dossier de candidature à remettre complet au plus tard le (à venir) à :

IMS – Pôle Formation

Route du Vert Pré – Quartier Mangot Vulcin – 97232 Le Lamentin

Comment financer votre formation

Formation financée par la Collectivité Territoriale de la Martinique (CTM). Les candidats demandeurs d’emploi percevront une indemnité variable en fonction de leur situation à l’entrée en formation

Lieu (x) de la formation

Cours théoriques / Activités aquatiques : Piscine Jean Bally – Le Carbet

Accessibilité

Tous les espaces identifiés à l’IMS permettent d’effectuer des manœuvres de contournement. De larges couloirs permettent à deux personnes de se croiser, quelle que soit leur situation.

Des places de stationnement adaptées et matérialisées sont disponibles au sein des 3 parkings de l’IMS :

  • 4 à l’entrée du bâtiment Administratif
  • 1 en face du bâtiment Restauration
  • 2 en face de l’espace de Crossfit

L’accueil du public en situation de handicap est assuré par Madge SALOMON, référent handicap.

Elle se charge de recueillir des précisions sur la nature du handicap et sur les moyens à mettre en œuvre pour rendre leur séjour dans le centre le plus confortable possible.  Ces informations sont également portées à la connaissance des formateurs qui peuvent la solliciter le cas échéant.

Des supports de formation au format électronique peuvent être également communiqués aux stagiaires sur demande.

Pour toute demande d’information complémentaire liée à votre prise en charge, vous êtes invités à vous rapprocher de nos services (voir onglet « Nous contacter »). Une fiche d’accessibilité est disponible dans le hall d’accueil du bâtiment Administratif (RDC).

CONTACT

  • Arielle Pyram : 0596 38 38 12 / 0696 43 59 59
  • Marie-Christine DHELIN : 0596 38 38 08 / 0696 60 41 09
  • Tatiana SÉRAPHIN : 0596 38 38 18